Un 13e personnage perdu?

Au XVIIIe siècle, une grande fenêtre a été percée au milieu de l’abside. Cette nouvelle ouverture a apporté plus de lumière à l’intérieur de l’église, mais elle a également provoqué la destruction d’une partie des peintures médiévales qui, à cette époque, étaient cachées sous un badigeon.

Depuis la découverte des peintures murales en 1902, les scientifiques se sont continuellement interrogés: qu’est-ce qui était représenté au milieu du cortège des apôtres avant le percement de cette grande fenêtre?

Correct! Faux!

Il est impossible de trancher définitivement pour l’une ou l’autre de ces hypothèses.

En 1902, les experts croyaient que la Vierge était la figure perdue.
En 1991-1992, lors de la dernière restauration, c’est l’hypothèse du Christ qui a été retenue, raison pour laquelle on trouve aujourd’hui cette figure dessinée au trait au centre de l’abside, à l’emplacement de la fenêtre, bouchée.

Il n’est cependant pas impossible qu’au Moyen Âge, cet emplacement ait déjà été occupé par une fenêtre, mais plus petite que celle du XVIIIe siècle, et qu’il n’y ait jamais eu de 13e figure.